Présentation

La Société de Développement des Forêts (SODEFOR), à l’origine Société de Développement des Plantations Forestières, est une société d’Etat créée le 15 Septembre 1966 par décret N°66-422 en vue « d’étudier et de proposer au Gouvernement de la Côte d’Ivoire, toutes les mesures tendant à assurer l’exécution des plans de développement de la production forestière et des industries connexes, soit par intervention directe, soit en coordonnant, en dirigeant et en contrôlant l’action des différents organismes publics ou privés intéressés.»

Elle passe successivement du statut de Société d’État à celui établissement Public à caractère Administratif (EPA) en 1980, puis Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) en 1985. Et, suite à l’audit de gestion du secteur forestier, elle change de nom par décret N° 93-206 du 03 février 1993 et redevient une Société d’État.

Dès lors, Société de Développement des Forêts placée sous la tutelle technique et administrative du Ministère chargé des Eaux et Forêts et sous la tutelle économique et financière du Ministère chargé de l’Économie et des Finances, elle reste le principal instrument de l’instauration de la politique forestière du gouvernement ivoirien.

La SODEFOR demeure l’unique gestionnaire des 234 forêts classées en Côte d’Ivoire et se présente aujourd’hui comme une société d’État avec un Conseil d'Administration, une Direction Générale qui en est à son dixième titulaire. Un comité consultatif et stratégique, 5 directions centrales, 9 centres de gestions et 57 unités de gestion forestière.


Missions

Déterminée par les nouveaux statuts de 1993, la mission de la SODEFOR est "de participer à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique du gouvernement" en matière d'enrichissement du patrimoine forestier national, de développement de la production forestière, de valorisation des produits et de sauvegarde des zones forestières.

Pour ce faire, elle est chargée :

de gérer et équiper les forêts et terres domaniales qui lui sont confiées par l'administration forestière aux termes de conventions générales ou particulières ;

de concevoir et mettre en oeuvre des modèles de gestion aptes à permettre l'exécution du Plan Directeur Forestier (PDF : 1988 - 2015) ;

d'exécuter ou faire exécuter tous les travaux relatifs à l'entretien, l'équipement ou la restauration des domaines forestiers ou privés ;

de contribuer à l'organisation des zones rurales voisines des zones forestières qu'elle gère ;

de valoriser son savoir faire à l'extérieur de la Côte d'Ivoire ;

d'une façon générale, de participer à toute activité et étude se rattachant à l'objet social.





Rapport de Missions