La SODEFOR, la ComNat-ALPC et le BNETD lancent conjointement la phase pratique du Projet IDH

La SODEFOR, le Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) et la Commission Nationale de lutte contre la prolifération des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC), ont conjointement lancé, le mardi 27 mars 2018, à la salle de conférence du Conseil Régional de Guiglo, la phase pratique du Projet IDH sur le recensement des populations et de cartographie de l’occupation du sol de la forêt classée de Goin-Débé. Ce lancement présidé par le Préfet de Région de Guiglo, M KONE Messamba, a permis à ces trois structures d’expliquer aux leaders communautaires, aux élus locaux et aux occupants illégaux de la forêt classée de Goin-Débé, leurs missions et méthodes de travail dans le cadre de la mise en œuvre du Projet IDH.

La ComNat-ALPC, établissement public dirigé par la Préfet Hors Grade, M. KOUADIO Yao, a fait savoir que son implication consistera à collecter et détruire toutes les armes qui seront déposées volontairement afin de contribuer à l’amélioration de l’environnement sécuritaire dans la zone. Aussi, tout en sensibilisant sur les dangers de la détention illégale d’une arme, a-t-elle exhorté au dépôt volontaire des armes.

Retenu par appel d’offre, le BNETD va, pour sa part, procéder au recensement des populations et à la cartographie de l’occupation du sol de la forêt classée de Goin-Débé. Cette opération vise à obtenir avec précision le niveau d’occupation du sol par les hommes, les plantations et autres activités humaines.

Le rôle de la SODEFOR se définira par la coordination des activités du Projet IDH. En outre, elle assurera la sensibilisation des occupants et populations riveraines de Goin-Débé à adhérer pleinement au projet de recensement.

Dans son intervention, le Directeur Général de la SODEFOR, le Colonel Mamadou SANGARE a vivement invité les populations à collaborer honnêtement avec les agents recenseurs pour la réussite du projet.

Pour terminer, les populations ont exposé leurs préoccupations et présenté des doléances.

La cérémonie a pris fin à la Préfecture de Guiglo par un repas offert par le Préfet de Région.

Service Communication