La SODEFOR et le BNETD présentent les premiers résultats de la phase pratique

Trois mois après le lancement de la phase pratique du Projet IDH sur le recensement des populations et de cartographie de l’occupation du sol de la forêt classée de Goin-Débé, située dans la région de Guiglo, la SODEFOR et le BNETD ont convié, le mardi 3 juillet 2018, à Guiglo, le corps préfectoral, les cadres et la population à apprécier les premiers résultats. Cette séance de travail a été présidée par le préfet de région, M KONE Messamba.

Présentés par M. MIEZAN, Directeur du Centre de Gestion de Man (la représentation régionale de la SODEFOR) et Chef du projet, les résultats ont porté sur la sensibilisation des populations, le recrutement et la formation des enquêteurs, les zones d’intervention et l’état d’avancement de la phase pratique.

Au terme de la présentation, il ressort que la majorité des occupants ont été sensibilisés et que le personnel déployé dans la zone sud-est, soit 20% de la Forêt Classée, est composé d’un chef de projet, d’un responsable socioéconomique, d’un responsable cartographie, de 8 encadreurs et d’une première vague de 75 enquêteurs formés.

Les résultats indiquent également qu’au niveau de l’état d’avancement des travaux, 40 campements ont été visités, 3040 chefs d’exploitation recensés, 380 gestionnaires d’exploitation recensés, 69 personnes intermédiaires recensés et 3419 parcelles délimitées et enquêtées dont 1472 parcelles ont fait l’objet de dépouillement.

Ainsi, sur les 1472 parcelles dépouillées, les plantations cacaoyères représente 94%, le café 1%, le cacao-café 3% et les plantations mixtes (hévéa, anacarde, etc.)2%.

Les difficultés rencontrées pendant le déroulement des travaux ont aussi été exposées devant les participants. Il s’agit de la non adhésion de certains campements au projet, le manque d’hospitalité dans certains campements, l’existence de la copropriété et la saison des pluies qui réduit la mobilité des enquêteurs et superviseurs.

Au niveau des perspectives, la SODEFOR et le BNETD vont poursuivre la sensibilisation, solliciter l’appui des autorités administratives et coutumières, renforcer les capacités d’intervention et de production des équipes, tout en les déployant progressivement sur toute l’étendue de la Forêt Classée.

L’intervention du Directeur Général de la SODEFOR, le Colonel Mamadou SANGARE et de M. Bamba, Chef du projet IDH du BNETD a consisté à donner des réponses aux questions de compréhension posées par les participants. Le Directeur Général de la SODEFOR en a profité pour inviter les populations encore réticentes à adhérer au projet.

Pour terminer, le Préfet de Région a remercié les participants et particulièrement la SODEFOR et le BNETD pour le travail accompli en dépit des obstacles qui se présentent sur le chemin de la réhabilitation de la Forêt Classée de Goin-Débé.

Service Communication